• Un constat inquiétant sur la population de Nouan-le-Fuzelier

    La population nouanaise est globalement en hausse depuis 1968. La commune a connu deux périodes de forte croissance, dans les années 1970 et au début des années 2000.

    Ces deux périodes de croissance correspondent à deux phases de construction de logements à Nouan : (Avenue de la Baignarderie, rue du bouillon, puis rue de la chaussée, quartier du vieux château, entre autres).

    Toutefois, depuis 2006, la population baisse de façon importante, diminuant en moyenne de plus de 1 % par an. La population nouanaise est ainsi passé de plus de 2 500 habitants en 2006 à 2 375 en 2010. Elément marquant, Nouan est la seule commune de la communauté de commune à perdre des habitants, contrairement notamment à Chaon et Vouzon qui ont fortement progressé sur la même période.

    Un constat inquiétant sur la population de Nouan-le-Fuzelier

    Deux facteurs influent sur l’évolution de la population : les déplacements de population (arrivées et départs de la commune) et le solde naturel (naissances et décès). Selon le facteur migratoire, la population nouanaise a tendance à augmenter, gagnant en moyenne environ 15 personnes par an ces dernières années, différence entre les arrivées et les départs de personnes à Nouan.

    En revanche, selon le facteur naturel, la population diminue fortement. Depuis longtemps, les décès sont plus nombreux que les naissances à Nouan. De plus, si les décès sont globalement stables, les naissances diminuent considérablement. Cette différence entre les naissances et les décès, déjà négative, tend donc à s’accentuer avec le temps.

    Un constat inquiétant sur la population de Nouan-le-Fuzelier

    Et cela risque de s’aggraver, en raison de la structure de la population nouanaise. La population a tendance à vieillir. Globalement, les personnes de moins de 45 ans sont moins nombreuses aujourd’hui qu’il y a dix ans, tandis que les personnes de plus de 45 ans sont plus représentés. Notamment, les personnes de plus de 75 ans ont augmenté de 30 % en dix ans. Ce vieillissement de la population va impliquer mécaniquement une hausse des décès, jusque là relativement stable. D’autre part, la diminution du nombre de personnes en âge d’avoir des enfants va encore accentuer la baisse des naissances. Si rien n’est fait pour changer cet état de fait, la population ne peut que continuer à diminuer. Il est nécessaire d’attirer des jeunes, notamment des jeunes couples avec enfants.

    Un constat inquiétant sur la population de Nouan-le-Fuzelier

    Le vieillissement de la population est un phénomène général, mais qui est un peu plus prononcé à Nouan qu’ailleurs. L’indice de vieillesse, utilisé pour estimer le vieillissement d’une population, est particulièrement élevé à Nouan : en 2010, la commune compte 109 personnes de plus de 60 ans pour 30 jeunes de moins de 30 ans. Pour donner un ordre de comparaison, cet indice est de 85 dans le Loir-et-Cher et de 72 dans la région. En 1999, Nouan comptait 85 personnes de plus de 60 ans pour 30 jeunes de moins de 30 ans. Le vieillissement a donc été important, un des plus marqué parmi les communes voisines. De plus, Nouan a franchi le point d’équilibre où la population compte autant de jeunes que de seniors.

    Au contraire, les communes de Lamotte-Beuvron et Chaumont-sur-Tharonne, dont l’indice de vieillesse était équivalent à celui de Nouan en 1999, ont beaucoup moins progressé et sont restés sous le seuil d’équilibre. Il faut noter la performance de Vouzon, dont la population a rajeuni : cette commune a su attirer des jeunes en construisant des logements attractifs, et ainsi faire augmenter et rajeunir sa population.

    Un constat inquiétant sur la population de Nouan-le-Fuzelier

    CF


    Sources des informations: INSEE les chiffres pour Nouan-le-Fuzelier

    Note de UNIR: Pour les élections municipales de mars 2014, la préfecture de Loir-et-Cher a établi la population de Nouan-le-Fuzelier s'établit à 2375 habitants au 1er janvier 2014. Cette information est contenue dans le décret n°20014009-00003 (télécharger le décret) publié le 9 janvier 2014 par M. Gilles Lagarde, préfet du Loir-et-Cher.


     

    « De nombreux logements à occuper à Nouan-le-FuzelierMieux accueillir les camping-caristes... »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :